Skip to main content

Assistance Rapatriement Sanitaire

L’assistance rapatriement sanitaire est une assurance indispensable quand vous partez à l’étranger. On effectue un rapatriement sanitaire lorsqu’une personne est malade ou qu’un accident se produit lors d’un séjour à l’étranger et qu’une évacuation s’impose.

Elle peut être comprise dans le prix de votre voyage ou par le biais de votre carte bancaire. Néanmoins, les clauses sont à regarder avec minutie, car elles ne disposent pas toutes des mêmes garanties.


Nous allons vous détailler plus précisément l’organisation d’un rapatriement. Nous savons tous comment cela fonctionne dans sa globalité. Malgré tout, quand nous sommes confrontés à ces événements durant un voyage, il est important d’être informé plus en détail.

Pourquoi prendre une assurance « assistance rapatriement sanitaire » ?

Bien entendu, quand nous partons à l’étranger que ce soit professionnel ou personnel, nous pensons aux bonnes choses. Néanmoins, personne n’est à l’abri d’un imprévu ou d’un accident. C’est pourquoi prendre une assurance rapatriement sanitaire est essentiel lors d’un déplacement.
Un rapatriement est organisé uniquement quand la situation s’impose, mais l’assistance vous met en sécurité sur plusieurs points essentiels. Chaque pays dispose de conditions différentes, et les coûts de rapatriement sont extrêmement élevés. Ainsi, en souscrivant à cette assurance vous partez l’esprit serein, et en cas d’urgence, tout sera géré par votre assistance. De plus, certains pays n’ont pas à leur disposition le matériel adapté à certains soins, il est donc préconisé d’être rapatrié pour bénéficier d’une prise en charge adéquate.

Quels sont les différents types de rapatriements sanitaires ?

Il existe 3 catégories de rapatriement :
– Le rapatriement non médicalisé ou médicalisé : ce rapatriement ne nécessite pas de matériel ou de transport particulier. Il se fera sur un vol régulier en présence ou non d’un professionnel de santé (médecin ou infirmière). Pour une blessure telle qu’une jambe cassée, nul besoin d’une personne durant le trajet. Or, pour une victime d’une crise cardiaque par exemple, elle sera accompagnée lors de son retour.
– Les accidents graves : cette évacuation est particulière. Elle est faite par avion sanitaire, c’est un appareil médicalisé spécialement affrété pour la victime. Ce sera un jet ou un turbopropulseur en général suivant la durée du trajet. À l’arrivée, la personne est accompagnée jusqu’à l’hôpital choisi pour sa prise en charge.
– Le décès : dans ce cas, l’assistance rapatriement désigne la société de pompes funèbres qui se chargera du transport du corps jusqu’au lieu d’inhumation. (Cette option n’est pas forcément incluse dans les prix de base de l’assistance.)

Dans quels autres cas l’assistance rapatriement peut être déclenchée ?

– Les coûts d’hospitalisation ou les frais médicaux sont trop élevés dans le pays accueillant. C’est le cas aux USA ou au Canada.
– Le pays accueillant ne dispose pas d’un cadre sanitaire adéquat et satisfaisant pour la prise en charge de l’assuré. Cela peut être le cas dans une région du monde très isolée par exemple.
– Le pays accueillant ne dispose pas du matériel nécessaire pour la prise en charge du patient, car son cas est très grave et nécessité des matériels spécifiques non-présents dans le pays visité.
– Un retour anticipé pour cas de force majeure, comme le décès d’un proche en France.

L’assistance rapatriement contient deux volets gérés par 2 acteurs :
– L’assurance, qui prend en charge toute la partie financière des frais engendrés. Les coûts hospitaliers ou médicaux, le ou les transports, etc.
– L’assistance, qui elle prend en charge la partie organisation et la logistique. Les réservations de vols, de taxis, etc.

Le rôle de l’assureur :

C’est la compagnie d’assurances qui s’occupe de tout, c’est elle l’élément principal lors du déclenchement de l’assistance. Malgré tout, c’est une véritable équipe qui se regroupe autour de l’assureur afin que vous puissiez bénéficier des services les plus adaptés pour votre situation.
C’est d’ailleurs la compagnie d’assurances qui décide du rapatriement après consultation avec le personnel médical sur place. En fonction de l’état de santé du patient, de l’urgence du rapatriement et dans quelles conditions doit-il être fait.
C’est l’équipe médicale de l’assureur qui est en relation avec les professionnels de santé qui s’occupent de la victime sur place. C’est ensemble qu’ils vont mettre en place toute l’organisation autour des besoins du patient.


Dans le cas d’un décès, l’assureur mandate une société de pompes funèbres avec qui ils travaillent pour prendre en charge le transport du corps, mais aussi toutes les formalités admiratives. Tous les pays n’ont pas les mêmes conditions concernant les certificats de décès, etc.

Les acteurs sont nombreux lors d’un rapatriement

– Les compagnies d’ambulances ou taxis
– Les compagnies aériennes
– Les hôpitaux, les services de santé
– Les hôtels en cas de retour anticipé à la suite d’un événement en France et suivant les disponibilités des vols.
– Etc.
C’est une chaîne où chaque maillon a une importance capitale pour la bonne organisation d’un rapatriement dans de bonnes conditions.

Quels sont les coûts et les tarifs d’une assistance rapatriement ?

Comme nous la savons, en France, notre système de santé permet notamment des hospitalisations à coût zéro ou à moindre coût.

A l’international, les frais médicaux sont parfois très chers et divergent en fonction des pays. En dehors du territoire français, nos assurances ne prennent plus en charge les frais.
Pour ne vous donner qu’un exemple : si vous deviez payer vous-même les frais d’un rapatriement avec les conditions suivantes : affrètement d’un avion médicalisé, et la mobilisation du professionnel médical (et uniquement cela), vous en auriez pour 30 000 € au minimum. Oui, je vous le confirme, il est préférable de bien s’assurer afin que la prise en charge soit optimale.


Souvent, les agences de voyages incluent assistance rapatriement dans leur formule de base. C’est le cas aussi pour les compagnies aériennes. Mais il arrive encore qu’elle soit optionnelle. Sachez qu’elle doit obligatoirement vous être proposée lors d’un contrat de voyage.
Si elle est en option, elle n’a pas vraiment de coût propre, elle varie en fonction de plusieurs critères principaux :
– La destination
– La durée du séjour
– L’objet du voyage
– L’âge de l’assuré
– Le nombre de personnes couvertes
– Le niveau de couverture (plus les garanties sont nombreuses, plus le prix augmente.)

Ces critères sont les mêmes à peu près chez tous les assureurs.
Vous pouvez trouver des assistances à 10 euros, qui auront des garanties minimes et d’autres plus onéreuses.

En moyenne pour une assurance optimale sans franchise, il faut compter en 60 et 70 euros pour un séjour de 7 jours.

Vous pouvez aussi prendre un forfait annuel si vous voyagez beaucoup. Le coût annuel est plus intéressant dans ce cas.

Par contre, si vous avez une carte visa premier ou gold (ou une carte haut de gamme), vous êtes sûrement déjà couvert.

Néanmoins, il est obligatoire de payer avec cette carte pour bénéficier de l’assistance. De plus, elle concerne les voyages de moins de 90 jours. Bien entendu, vérifiez bien les garanties comprises et les exclusions dans votre contrat. Vous avez tout à fait le droit de prendre l’assurance auprès de votre voyagiste ou votre compagnie en plus de celle de votre carte.

Quelles difficultés pouvez-vous rencontrer et comment les anticiper ?

Vous pouvez rencontrer certaines difficultés lors du déclenchement de votre assistance. La barrière de la langue peut être problématique encore plus dans ce genre de situation. Fiez-vous, le plus possible à votre assureur. Il est en contact avec le personnel médical et connaît donc la situation. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à faire appel à eux.


Certains problèmes rencontrés sont liés aux garanties souscrites. Regardez bien toutes les inclusions de votre contrat afin de connaître tout ce qui sera pris en charge ou non. Avec la pandémie de Covid, il est aussi important de regarder si votre assistance garantit les frais médicaux et rapatriement liés à la Covid.


Certaines fois, l’assureur attend avant de déclencher le rapatriement, ce qui peut être une source d’angoisse pour la victime et pour ses proches. Dans cette situation, n’hésitez pas à questionner les personnes compétentes qui vous entourent et votre courtier en assurances. Car il y a souvent une raison fondée, les assurances sont très rigoureuses en matière de rapatriement. Ils seront toujours à votre écoute, car ce sont des événements anxiogènes, ils comprennent vos inquiétudes.

Une assurance indispensable

Comme vous pouvez le constater, souscrire une assistance rapatriement sanitaire est essentiel pour ne pas dire indispensable. Elle vous évitera bien des problèmes en cas d’impondérable lors de vos déplacements. Vous êtes sereins financièrement et administrativement, ce qui est un lourd poids quand nous ne sommes pas couverts. Attention, à bien vérifier, comme tout contrat, les garanties incluses bien entendu. Personne n’est à l’abri d’un accident ou d’une maladie survenue en déplacement. En France, nous avons l’assurance-maladie et la mutuelle, à l’étranger, malheureusement nos couvertures françaises n’agissent pas. Partez tranquilles, partez assurés 😊.

Nos derniers articles :