Skip to main content

L’assurance Kidnapping et Rançon

protège les collaborateurs de sociétés (multinationales, ETI, PME…) et d’Organisations humanitaires (ONG, ASI,…) qui opèrent et se déplacent dans des régions à haut risques.

Les employeurs ont une obligation de sécurité envers tous leurs salariés : expatriés, locaux, en voyages professionnels, etc. Ainsi les employeurs doivent s’assurer que leurs employés sont correctement préparés avant de travailler ou de voyager à l’étranger. Les employés doivent également être informés pendant leur mission de tous nouveaux risques ou évènements. L’employeur doit aussi être formé pour savoir répondre au plus juste à une situation de crise. Protéger ses salariés et ses actifs : c’est l’objectif d’une assurance Kidnapping et Rançon.

 

Quels sont les services ?

L’assurance Kidnapping et Rançon prévoit des services de prévention pour limiter les risques : nos clients ont ainsi accès à des formations, des focus pays, des audits internes, des explications de risques, des exercices de simulation avec l’aide de nos partenaires assureurs.

Ils sont également informés des événements qui pourraient mettre en danger leurs équipes (troubles sociaux, attentats,…)

 

Chaque assureur dispose d’un partenariat exclusif avec des consultants spécialistes en prévention et en gestion de crises. Ainsi chaque contrat d’assurance Kidnapping et Rançon est lié à une société de consultants. Les compétences, l’expérience, les zones géographiques d’intervention et les moyens humains sont les critères essentiels pour évaluer leur capacité à gérer votre crise, à vos côtés et sur le terrain. Les consultants représentent donc un élément déterminant dans le choix du contrat.

 

Quelles sont les garanties ?

 

Les événements déclencheurs :

  • Enlèvement, Enlèvement express, Détournement, Détention arbitraire et Extorsion dont Cyber-Extorsion
  • Evénements Assurés en option : Menace et Disparition

 

Les Pertes et Frais Couverts :

  • Rançon, Perte de la Rançon en cours de transport, Effets personnels, Responsabilité civile de l’employeur (en cas de poursuite juridiques)
  • Frais supplémentaires (incluant frais médicaux, repos et rétablissement, paiement de salaires, relations publiques, gardes de sécurité, etc.)
  • Décès et invalidité accidentels (capital de 150 000€ à 250 000€)
  • Frais de réponse à menaces, Frais d’enquête liés à une disparition, Frais de retrait de produits
  • Frais et honoraires des Consultants en charge de la crise (frais illimités)

 

En option :

  • Rapatriement d’urgence d’expatriés et/ou des voyageurs
  • Perte d’exploitation, Valeur de remplacement des produits rappelés et détruits
  • Décès et invalidité liés aux actes de violence sur le lieu de travail
  • Enlèvement d’enfant
  • Frais de rappel ou destruction de produits,
  • Ajout des sous-traitants ou consultants indépendants, bénévoles, stagiaires et/ou autres personnes selon les besoins

 

Qui est couvert ?

Les garanties de l’assurance Kidnapping et Rançon s’appliquent à tous les employés, les dirigeants, les relations privés et professionnelles et toute autre personne mentionnée au contrat. Les personnes couvertes seront déterminées par l’assuré lors de la rédaction de son contrat.

 

Les pays les plus dangereux

Mexique, Colombie, Brésil, Syrie, Afghanistan, Irak, Libye, Somalie, RD Congo, Nigéria, Sud Soudan,…

Découvrez la carte des risques politiques des risques de sécurité à travers le monde 

Il est possible de couvrir tous les pays du monde (même la Syrie actuellement). L’exposition aux pays les plus dangereux impactera votre prime.

 

Quelques statistiques (édités par Control Risks):

  • 85% des kidnappings dure moins d’une semaine
  • 4% des kidnappings durent plus de 4 semaines
  • Les salariés locaux sont impliqués dans 94% des cas de kidnapping, 6% pour les salariés expatriés.
  • Le Mexique est le 1er pays : plusieurs milliers de cas chaque année (les chiffres sont peu précis), organisés par la mafia criminelle

 

Que faire en cas de crise ?

En cas d’événement, il faut réagir au plus vite et contacter les consultants dédiés à votre contrat. La ligne d’urgence 24h/7j réceptionne les appels et le correspondant identifie la nature du risque. Un consultant (ou plusieurs) est immédiatement désigné pour apporter les premiers conseils à l’employeur. Ensuite, l’objectif est d’apporter aux assurés un soutien total pour faire face à l’événement et de permettre une résolution rapide dans l’intérêt de la victime(s).

Pendant la gestion de la crise, l’assureur n’intervient pas et les consultants agissent indépendamment en accord avec l’employeur.

 

Questions fréquentes :

 

Que se passe-t-il si la victime est kidnappée et que la demande vise la famille, et non pas l’employeur?

Il n’y a pas de différence. La victime est bien couverte, que la demande de rançon vise l’employeur ou la famille de la victime. C’est ce que l’on appelle la couverture des biens personnels.

 

La victime doit-elle voyager pour le compte de la société pour que la police soit valide?

La police intervient à l’échelle mondiale, que les personnes couvertes soient en déplacement pour raison professionnelle ou en tant que touristes. Alors que se passe-t-il si un incident couvert survient pendant la nuit ou pendant un weekend ? Les consultants sont joignables 24h/7j et interviendront immédiatement (cf ci-dessus En cas de crise ?)

 

Est-ce que la compagnie d’assurance paie pour le compte du titulaire de police, ou le paiement est-il effectué sous forme de remboursement?

L’assurance Kidnapping et Rançon consiste à rembourser les frais déclarés par l’assuré dans le cas d’un évènement. Tous les frais raisonnables seront également remboursés au titulaire de police, y compris les frais d’intérêts engagés dans le cas de l’obtention d’un prêt pour le paiement d’une rançon, ainsi que pour d’autres frais essentiels connexes. De plus, les frais et honoraires des consultants pour leur intervention d’urgence dans le cas d’évènements couverts sont payés directement par l’assureur. Généralement, la police fournit une couverture illimitée allant au-delà des montants de base du contrat pour ces frais.

 

Est-ce que le risque d’Extorsion est couvert ?

Cette pratique est en fort développement dans de nombreux pays. Quelle que soit la forme et les moyens, une tentative d’extorsion demande une réponse appropriée pour limiter les risques et les conséquences financières.

Exemples d’Extorsion :

  • Chantage à la bombe,
  • Menaces de mort sur un salarié
  • Contamination de produits,
  • Piratage informatique,
  • Divulgation de secrets professionnels
  • etc

 

Pour obtenir votre devis : contact@ambrelia.com

www.ambrelia.com